FONTE

saldatura
Machine de coulée automatique pour serie 400MJ

découvrir


Machine de coulée automatique pour serie 400MJ

Le titane a été découvert en 1791 mais son exploitation industrielle a seulement commencé au cours des dernières décennies. Les applications de titane dans le domaine médical ont maintenant atteint une expansion remarquable car il s’agit d’un matériau possédant une excellente biocompatibilité et des caractéristiques mécaniques particulières. En effet, depuis longtemps, on réalise des articulations en titane, des plaques de fixation pour fractures, encapsulation d’appareils bio immergés, des implants endo-osseux et des restaurations dentaires.

Les récentes avancées technologiques métallurgiques, ont permis d'élargir le champ d'utilisation et aujourd'hui, la réalisation d’implants dentaires entiers en titane est devenue réelle et accessible à tout un chacun.

Jusqu'à il ya quelques années, les excellentes propriétés du titane n’étaient pas exploitables pour réaliser des superstructures dentaires en raison de sa forte réactivité avec l'oxygène qui rendait impossible de l’utiliser dans le domaine dentaire.

Pourquoi la "fusion de titane"?
La société OROTIG s’est intéressée à l'usinage du titane à partir des années 90. L'étroite collaboration avec de nombreux professionnels du secteur dentaire, a permis d'optimiser le développement du processus de fusion jusqu'au brevet du système pour fusion mono-chambre sous vide et atmosphère protectrice.

La configuration mono-chambre permet de fondre le titane sur creuset en cuivre à proximité du cône d'alimentation du cylindre de coulée, de manière à obtenir un temps de transfert du métal fondu, du creuset au moule, très bref.
En effet, la masse reste ainsi plus chaude et le résultat final plus compact par rapport à tous les autres systèmes de fusion.
La conduction thermique élevée du creuset en cuivre fera en sorte qu’un disque de titane non dissout reste entre la masse fondue et le cuivre même. De cette manière, le métal fondu peut s'écouler dans la cavité du cylindre sans que des creusets céramiques traditionnels puissent contaminer le titane même. Grâce aux lavages répétés de la chambre avec de gaz argon, tout le processus a lieu dans une atmosphère absolument inerte, de manière à assurer la pureté du titane bio-inerte.

Ce processus pour l'obtention du modèle de titane désiré permet de produire des pièces de qualités avec des propriétés (longévité et fiabilité) très similaires à celles d'une pièce usinée (CNC) mais avec tous les avantages de la fonte.
Ces avantages sont prépondérents dans les domaines suivants : hautes éxigences en terme de qualité, respect des délais de livraison, coûts et, constructions complexes (prothèses).



© 2019 orotig srl